Boutique en ligne du PSL

Livre : Mai 68, un mois de révolution

9 EUR / In stock.
Mai-Juin 1968. Répression policière brutale des manifestations étudiantes.
En l’espace de quelques jours, dix millions de travailleurs français se mettent en grève. Les usines sont occupées, les drapeaux rouges brandis, et
l’Internationale est chantée dans les rues de Paris. Même les forces armées
sont infectées par l’esprit révolutionnaire. L’avenir du capitalisme français ne
tient plus qu’à un fil. Des comités d’action ouvriers et étudiants discutent
constamment sur la poursuite du mouvement ; pourtant, après quelques
semaines les grèves se terminent et l’‘ordre’ est restauré.

Dans ‘Un Mois de Révolution’ (publié pour la première fois en Mai 1988),
Clare Doyle analyse les cause de cette puissante explosion de la colère des
travailleurs et des étudiants, ainsi que les raisons de son incapacité à avoir pu en finir avec le capitalisme. Elle explique que la classe ouvrière française avait le pouvoir à portée de la main. Avec une direction révolutionnaire clairvoyante, le capitalisme aurait pu être aboli, et un véritable gouvernement socialiste aurait pu voir le jour. L’histoire aurait ainsi pris un tout autre cours.

Dans une nouvelle introduction, l’auteur revient également sur les luttes de
classes en France et internationalement dans la période post-68. Alors que
se développe aujourd’hui une colère grandissante contre le capitalisme et
l’impérialisme, et qu’une nouvelle génération de jeunes et de travailleurs sont à la recherche d’une alternative, les événements décrits dans ‘Un Mois de Révolution’ peuvent servir de source inspiratrice, démontrant comment une révolution socialiste peut éclater au plein coeur de l’Europe, comme d’ailleurs dans n’importe quel coin du globe.

A propos de l’auteur

Clare Doyle est membre du Secrétariat International du Comité pour une
Internationale Ouvrière – une organisation socialiste présente dans 40 pays
sur les cinq continents. Elle s’est rendue en France en diverses occasions,
y compris en 1968. Son travail l’a amené à voyager dans une série de pays
et à vivre pour un temps en Russie. Clare Doyle a écrit beaucoup d’articles
et de brochures, et demeure une socialiste active et convaincue.